Location de moutons, tondeuses écologiques

L’écopâturage se développe, c’est tant mieux. Avec cette expansion, on voit apparaître des termes qui, chez Les Pâturages du Littoral, nous interrogent. « Location de moutons », « tondeuses écologiques »: ces termes induisent une certaine conception de l’écopâturage. Décryptage.

Prestation d’entretien d’espaces verts ou location de moutons ?

Certains confrères parlent de « location de moutons ». Le terme interroge : peut-on louer un « bien » dont le locataire ne saura pas nécessairement s’occuper ? Gérer des moutons demande une expertise, un savoir-faire et c’est tout l’intérêt de passer par un professionnel de l’écopâturage. Parler de location de moutons semble indiquer qu’il est possible de placer des animaux dans un espace et qu’ils vont se débrouiller. Or ce n’est pas le cas : il faut visiter régulièrement les sites, gérer le foin et la paille, apporter des soins si nécessaires, nettoyer les abreuvoirs… Bref, même si les moutons d’Ouessant sont rustiques, il n’est absolument pas concevable de les laisser sans soin ni surveillance ! Chez les Pâturages du Littoral, c’est clair, nous ne faisons pas de la location de moutons. Nous proposons un service d’entretien d’espaces verts grâce à nos animaux. Et nous nous engageons à les suivre tout au long de l’année pour assurer le bien-être animal !

Location de mouton. Homme assis et troupeau de moutons d'Ouessant, ombre et tâches de lumière à travers des arbres, prairie éclairée en arrière plan.
Juridiquement, les moutons d’Ouessant utilisés par Les Pâturages du Littoral restent la propriété de la société, qui réalisera tous les soins sur les moutons. Le client n’a pas à contracter d’assurance spécifique, ce qui serait le cas dans une location.

Un mouton n’est pas une tondeuse

Tondeuse écologique : un agneau d'Ouessant, couleur noir, regarde l'objectif de l'appareil photo
Considérés comme des « biens meubles », les animaux sont reconnus depuis 2015 comme « des êtres vivants doués de sensibilité« .

Tout comme « location de moutons », l’expression « tondeuse écologique » se retrouve fréquemment lorsqu’on parle d’écopâturage. Chez Les Pâturages du Littoral, on évite cette formule. Tout d’abord, le mouton n’est pas une machine qu’on utiliserait quand on en a besoin. Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, il s’agit d’un être vivant et sensible, dont on doit s’occuper tout au long de l’année. En déroulant la comparaison, on s’aperçoit que le mouton est plutôt l’inverse de la tondeuse. Cette dernière va être remisée l’hiver et on en s’en préoccupera au printemps. Pour le mouton d’Ouessant, c’est l’inverse: on accentuera les soins l’hiver (apport de foin, de céréales, déplacement vers des prairies plus sèches …), à une période où « il sert moins » puisqu’il y a moins d’herbe à brouter.

Équipements pour moutons d'Ouessant  : abri en bois avec mezzanine pour le foin et la paille,  à l'intérieur de l'abri : râtelier en bois et pierre à sel sur un support en bois. Abreuvoir automatique individuel à niveau constant.
Exemple d’équipements installés par nos soins pour assurer le bien-être de nos moutons : abri avec réserve de paille et de foin, râtelier, pierre à sel, abreuvoir automatique
Moutons d'Ouessant et auge pour moutons (premier plan), personnes âgées et professionnels de santé observant les moutons derrière la barrière (second plan). Écopâturage, EHPAD Les Tilleuls ; Savenay ; Département 44 ; Loire-Atlantique
L’arrivée des moutons est toujours un petit évènement. Ici sur un EHPAD à Savenay (Loire-Atlantique, département 44)

Enfin, le terme « tondeuse écologique », élude d’autres aspects de l’écopâturage. Réduire l’animal à une machine laisse de côté le plaisir de voir évoluer des animaux au fil des saisons, d’observer la vie du troupeau, les naissances, l’évolution des agneaux … De même, installer des animaux dans un établissement de santé ou dans une entreprise par exemple, va considérablement changer l’ambiance dans la structure et créer du lien social, les animaux devenant sujet de discussion … ce qui est plus rarement le cas avec les tondeuses, à moins d’être féru de mécanique ! Réintroduire des animaux en milieux urbains contribue par ailleurs à l’éducation à l’environnement puisque de nombreuses thématiques peuvent être abordées grâce à leur présence (absence de bruit, pas de consommation de carburant, faune et flore plus variées etc.).

Bannir les expressions « location de moutons » ou « tondeuses écologiques » permet de clarifier la manière dont on travaille avec les animaux et évite de réduire ces derniers à des objets. Notre activité permet de se reconnecter avec la nature, invite à se poser pour observer. Pourquoi ne pas prendre le temps de la description plutôt que d’employer ces slogans réducteurs qui témoignent mal de notre métier ?

Écologie au cimetière

Depuis le 1er janvier 2017, les communes n’ont plus le droit d’utiliser des produits chimiques. Les cimetières échappent à cette réglementation en bénéficiant d’une dérogation. Pourtant ces espaces peuvent devenir de véritables réservoirs à biodiversité, à condition de changer notre regard sur ces lieux de repos et nos pratiques funéraires. La France compte 40 000 cimetières représentant 20 000 hectares (deux fois la surface de Paris). Vue la superficie concernée, l’écologie au cimetière est donc loin d’être anecdotique …

Lire la suite…

Bien-être animal et écopâturage

L’écôpaturage a le vent en poupe, de nombreux projets émergent et de multiples sociétés se créent. Travailler avec des êtres vivants implique cependant une responsabilité pour assurer le bien-être animal. L’activité ne peut s’improviser et ne tolère pas d’approximation : non, les moutons ne sont pas de simples tondeuses ! Ils nécessitent soin et attention … Chez les Pâturages du Littoral on prend cela très au sérieux et on le prouve en image !

Lire la suite…

Suivre le troupeau, une preuve d’intelligence ?

Le mouton est souvent considéré comme peu intelligent. Les expressions qui l’évoquent sont rarement flatteuses : se comporter comme un mouton, c’est être celui qui suit bêtement le troupeau, les comportements des autres, qui n’a pas de personnalité. Le « mouton noir » n’est pas particulièrement gratifiant … sans parler de la « brebis galeuse », qui contamine ses voisins. Le caractère placide du mouton est même connoté péjorativement au travers de l’expression « Doux comme un agneau », sous-entendu : il va se faire tondre !

Lire la suite…

Mouton : le connaissez-vous ?

Quoi de plus banal qu’un mouton ? Intimement lié aux paysages de montagnes, présent dans les contes avec princes et autres bergères, il fait partie de notre histoire collective. On le retrouve dans nombre d’expressions : revenir à ses moutons, être le mouton noir, se comporter comme un mouton …  Mais le connaissons-nous si bien ?Lire la suite…