Déchets : mobilisation locale, réflexion globale

Gigantesque étendue de matières plastiques en mer,  le 7ème continent est régulièrement mis en avant par les médias.  80 000 tonnes de plastiques, une surface de trois fois la France, flottent dans le pacifique nord. Ce continent éclipse d’autres faits : d’autres vortex d’ordures existent, en Atlantique nord notamment. Et 296 000 tonnes flottent sur l’ensemble des océans, chiffre qui ne représente qu’une partie des déchets se retrouvant en mer : la plupart coulent. En tout, on estime que la masse de plastique présente dans les océans s’élève à sept millions de tonnes.  Alors, on agit ?

Déchets : tous concernés, tous mobilisés !

Localement, de nombreuses initiatives voient le jour pour limiter les déchets en mer.  Outre ses activités de découverte de l’environnement et du patrimoine local, l’association Estuairez-vous, organise régulièrement des sessions de ramassage de détritus sur les plages.  L’estuaire est particulièrement impacté :  80 % des ordures ramassées proviennent de l’intérieur des terres, ramenées par la Loire sur ses 1000 km de parcours. Seules 10 % sont jetées par les vacanciers durant la période estivale.

L’association Surfrider organise également des collectes sur les plages . Lors des « Initiatives Océanes« , l’organisation a rassemblé en  2017, plus de 40 000 personnes au cours de 1148 sessions de ramassage, dans 15 pays européens.  Présente sur le département de Loire-Atlantique, l’association propose régulièrement des collectes (Pornic, Saint-Brevin, Saint-Nazaire …).

un bac à déchets en bois, pour récupérer les déchets de plage sur la plage de Monsiseur Hulot à Saint Nazaire, Loire-Atlantique
Bac à déchets de plage à Saint-Nazaire

Les communes s’investissent également dans la lutte contre cette pollution marine.  À titre d’exemple, la commune de Saint-Nazaire installe des « bacs à marée », comme récemment à la plage de Monsieur Hulot.

Ces bacs, complétés par des poubelles de tri et de déchets ménagers permettent à chacun de rassembler les déchets de plages (avant de passer au ramassage hippomobile ?).  Comme pour les collectes organisées par les associations, une opération efficace pour contribuer à la sensibilisation à l’environnement et encourager l’action citoyenne ! Ailleurs en Presqu’île, la commune de Guérande organise le 6 octobre prochain, l’opération « pas de quartier pour nos déchets » : à vos sacs !

Affiche présentant l'opération de ramassage de déchets à Guérande, Loire-Atlantique
Opération de ramassage de déchets à Guérande

Éminemment nécessaires et positives, ces actions doivent s’accompagner d’une réflexion plus globale.  L’interdiction depuis un an des sacs plastiques, celle des gobelets, verres et assiettes jetables prévue en 2020, constituent des avancées indéniables. L’usage de contenant réutilisable lorsque l’on fait ses courses, privilégier les produits rechargeables sont autant de bonnes habitudes pour réduire nos déchets. Un projet de loi sur la consigne est également dans les tuyaux. Alors, ramassage aujourd’hui et plus de matière plastique jetée demain ?